Traversée du temps au Japon

À partir de
3 900 €
Tokyo, Osaka, Koya san, Okayama, Naoshima, Takamatsu, Matsuyama, Onomichi, Kyoto, Nara, Osaka KIX
14 jours / 12 nuits
En petit groupe et avec votre guide, entreprenez cette traversée magique du Japon qui vous conduira sur les traces de l'esprit authentique de l'archipel japonais. Un circuit nouveau pour visiteurs exigeants.
Accueil  >  Circuits au Japon  >  Traversée du temps au Japon
Dates et prix de ce voyage

Points forts

  • Un circuit complet qui associe sites incontournables et visites hors sentiers battus.
  • Voyagez sans souci, votre guide sera présent de l'arrivée au Japon jusqu'au jour du retour.
  • Les plus beaux temples, les plus beaux jardins et parcs seigneuriaux, nuit en temple-auberge, croisière sur la mer intérieure : vous irez d'émerveillement en émerveillement.
  • Le Japon est le pays des esprits, participez vous aussi au pèlerinage des 88 temples de Shikoku, le Compostelle japonais, pour comprendre l'âme du Japon.
  • Petits groupes de 9 à 18 personnes.

Télechargez le programme complet du voyage en pdf

 

 


PROGRAMME DU CIRCUIT

 

JOUR 1 : DÉPART DE FRANCE

 

  • Départ de Paris - Charles de Gaulle à destination de l'aéroport international de Tokyo sur un vol régulier, en classe économique.
  • Voir la compagnie sélectionnée et les horaires de vols en fonction du départ sur notre FAQ.
  • Nuit et repas à bord.
Jour 2 : Premier aperçu de la plus grande ville du monde, Tokyo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée à l'aéroport de Tokyo International, accueil et transfert accompagné vers votre hébergement en limousine bus ou train spécial aéroport (+/- 75 minutes).

Déjeuner dans le quartier de l'hôtel, durant lequel votre accompagnateur francophone sera disponible pour répondre à toutes vos questions.

Il vous proposera ensuite une promenade dans le quartier de Shibuya pour une première immersion dans la capitale japonaise.

En fin de journée, repas d'accueil avec votre guide avant de regagner votre hôtel.

Jour 3 : grand Tour de Tokyo en bus privé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La visite débute par le grand sanctuaire shinto Meiji-jingu situé en pleine ville au cœur d'une forêt, et accessible par une vaste allée bordée d'offrandes de fûts de saké et de tonneaux de grands vins. Elle se poursuit par l'observatoire panoramique de la mairie de Tokyo. Du 43° étage vous pourrez apprécier l'étendue de la mégalopole, et voir le Mont Fuji si le temps le permet. Retour sur terre avec un passage sur l'esplanade du Palais Impérial avant d'aller déjeuner.

En début d'après-midi, promenade dans le vaste jardin de promenade typique de l'Ère Edo : Koishikawa Korakuen. Les nombreuses espèces d'arbres et de fleurs ont été sélectionnées pour offrir des pics de couleur à différents moments de l'année. Dernière étape à Asakusa pour admirer le temple le plus vénéré de la ville, le Senso-ji, une autre facette de la ville célèbre pour sa porte Kaminari-mon et la ruelle d'échoppes Nakamise.

Dîner libre.

Jour 4 : de Tokyo À osaka, capitale du kansai

 

 

 

 

 

 

 

 

Profitez d'une matinée libre à Tokyo pour partir à la découverte d'autres quartiers, faire du shopping, visiter le marché aux poissons ou un musée. 

À 15 heures, départ en shinkansen vers Osaka (env. 3h). Le soir, rendez vous avec votre guide dans le quartier de Namba pour déambuler à Dotonbori, centre-ville aux nombreux commerces, interminables galeries-boutiques et restaurants ouverts à même la rue. Sous les enseignes lumineuses, les habitants montrent leur vraie nature gourmande et joviale. Guinguettes et échoppes, Osaka s'amuse. Un contraste pour un autre Japon authentique.

Dîner libre.

Jour 5 : Koya-san, cité monastique isolée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Départ matinal vers Koya-san (env. 2h) pour une journée de visite de la cité monastique, centre spirituel de l'obédience Bouddhiste Shingon créée par le moine Kukaï au IX° siècle. Ce plateau compta jusqu'à 50.000 âmes à son apogée. Aujourd'hui lieu de pèlerinage, ses auberges sont situées dans des temples appelés shukubo. Koya-san est un endroit mystique, isolé, de toute beauté, et sa visite ne laisse personne indifférent : procession de moines, beauté des temples, vibration des cloches, et surtout une nécropole perdue dans la brume au milieu d'arbres pluricentenaires.

Visite du temple Kongobuji, au magnifique jardin sec, de la Porte Daimon et du Danjo Garan, symbole de la cité.

Nuit en temple-auberge, précédée par un dîner végétarien au monastère.

ATTENTION : merci de noter que les personnes ayant choisi l'option "chambre individuelle" devront néanmoins partager leur chambre avec une autre personne du même sexe lors de cette nuit en hébergement traditionnel. En effet, les temples-auberge ne proposent pas ce type de chambre.

Jour 6 : DE KOYA-SAN À OKAYAMA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une cérémonie matinale (facultative) et un petit-déjeuner au temple auberge, visite de l'immense nécropole construite autour du mausolée de Kukaï, dont on dit que sa mort est en fait une longue léthargie jusqu'à sa résurrection. Un repas lui est apporté deux fois par jour par les moines. Le lieu, immense (plus de 200.000 tombes), est magique et intemporel.

Retour vers Osaka et déjeuner, poursuite du trajet vers Okayama (environ 1h en shinkansen).

Après un passage à l'hôtel, visite du Parc Seigneurial Korakuen, au pied du château.

Édifié entre 1687 et 1700, ce jardin de prestige ou de repos pour le seigneur local n'a été que très peu remanié depuis lors. Avec ses étangs, ses allées, ses collines, pavillons et champs cultivés (thé et riz), cet ensemble magnifique est considéré comme l'un des trois plus beaux jardins du Japon.

Retour à l'hôtel à l'issue de la visite. Dîner libre.

Jour 7 : naoshima, île de l'art contemporain et takamatsu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Départ matinal en bus privé vers le port de Uno pour emprunter le ferry qui, en moins de vingt minutes, vous déposera sur l'île de Naoshima.

Cette petite île bénéficie depuis 25 ans de la générosité de la Fondation Benesse pour l'art contemporain qui a sauvé son patrimoine et crée des musées uniques au Japon, dans un environnement splendide en plein coeur de la mer intérieure. La visite commence au Chichu Museum, un musée enterré (Chichu signifie dans la terre) conçu par l'architecte Ando Tadao.

Après déjeuner, visite de Honmura, village dont six bâtiments ont été rénovés par des architectes et créateurs contemporains. L'attrait apporté au village par ces projets a encouragé sa population à contribuer en ajoutant leur propre touche artistique à leurs maisons.

Après ces visites, retour vers le port pour une croisière d'un peu plus d'une heure vers Takamatsu, capitale de la préfecture de Kagawa, au nord de l'île de Shikoku.

Installation à l'hôtel. Dîner libre.

Jour 8 : les trésors de la prefecture de kagawa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un train local vous conduira à Kotohira, petite ville connue de tous les Japonais pour sa colline dont le sanctuaire est dédié aux marins et voyageurs. Kompira-san est parmi les sanctuaires l'un des plus célèbres du Japon. Pas moins de quatre millions de visiteurs de tous âges s'y pressent chaque année.

Tout au long de la montée vers le sanctuaire, les pèlerins sont interpellés par des allées de lanternes, bâtiments gigantesques ou lions en pierre dont la magnificence n'a d'égal que la vue sur la vallée et les montagnes environnantes.

Après déjeuner, départ vers le grand temple Zentsuji, à quelques kilomètres de Kompira.

Lieu de naissance de Kukaï, ce temple est, avec Koyasan et le temple Toji à Kyoto, l'un des trois plus hauts lieux sacrés de l'obédience fondée par ce moine. Sur ses 4,5 hectares de superficie sont répartis nombre de bâtiments, dont une pagode à cinq étages. Le complexe est divisé en deux parties, orient et occident, et les deux temples principaux sont reliés par un souterrain plongé dans les ténèbres menant les visiteurs le parcourant à une véritable introspection dont l'expérience reste gravée à vie. Une expérience unique.

Retour à Takamatsu en fin de journée. Dîner libre.

Jour 9 : de takamatsu à matsuyama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Ritsurin Koen, incomparable parc des seigneurs de Takamatsu, sera visité en matinée. Élaboré entre 1625 et 1745 par plusieurs générations de daimyo, il met à l'honneur les pins noirs aux branches tortueuses. Adossé à une colline, il présente des paysages variés et pittoresques parsemés d'étangs, de collines boisées, de ponts et de pavillons. Très différent des jardins précédemment visités, il fait l'unanimité parmi les visiteurs en raison de son harmonie globale.

Dans le train vers Matsuyama, à l'ouest de Shikoku, dans la préfecture de Ehime, vous profiterez, tels de vrais japonais, d'un vrai bento, plateau-repas national. A l'arrivée, visite de Dogo Onsen, le plus ancien onsen du Japon, dont le bâtiment principal inspira le cinéaste Miyazaki pour son film "Le voyage de Chihiro". Ville thermale, les clients y déambulent en peignoir, et de nombreux bains sont proposés.

Un moment de détente et de relaxation pour ceux qui le souhaitent.

Trajet vers l'hôtel. Dîner libre.

Jour 10 : De matsuyama à onomichi, petite ville portuaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le matin, visite du château de Matsuyama, second plus beau du Japon selon un classement de voyageurs. Perché sur une colline qui domine la ville, il présente, sur un vaste espace, une succession de bastions et murs d'enceintes avant de parvenir au donjon.

A l'issue de la visite, départ en train vers Imabari, point de départ d'une série de ponts suspendus au dessus de la mer intérieure et traversant plusieurs îles, que vous emprunterez en bus après déjeuner afin de rejoindre Onomichi. Ce sera donc un adieu à Shikoku avec la visite d'un dernier temple du pèlerinage.

Petite ville portuaire, Onomichi est un joyau encore méconnu. L'étroite bande côtière est prise en étau entre une colline et le bras de mer séparant la ville des îles avoisinantes. Le site est parcouru à pied sur une sentier qui relie les temples, et permet d'admirer un lacis de ruelles et des demeures dont les terrasses dominent la mer.

Dîner libre.

Jour 11 : Visite de onomichi avant d'arriver à kyoto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le matin, visite de la colline d'Onomichi et de ses plus beaux temples. Les vues sur la mer et les îles sont splendides, et le lieu rappelle une île Grecque, avec ses chats se dorant au soleil et ses bars à terrasses. Sortie indemne de la guerre, Onomichi permet de découvrir un autre Japon.

Après déjeuner, transfert en train local puis shinkansen vers Kyoto (environ 2 heures).

Installation à l'hôtel, puis balade dans le centre-ville : Pontocho et ses restaurants en bord de rivière, le quartier traditionnel de Gion et ses geisha, en passant par Shirakawadori et le sanctuaire Yasaka. Kyoto, c'est le vrai Japon traditionnel, avec ses croyances et ses esprits, mais surtout une douceur de vie incomparable.

Dîner libre.

Jour 12 : les grands temples de kyoto, VISITE EN BUS PRIVÉ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commencez la visite par les temples des montagnes de l'est (Higashiyama) : Kiyomizu-dera, le temple de l'eau pure et son incomparable vue sur Kyoto, avant de continuer vers le temple et le jardin du Pavillon d'argent (Ginkaku-ji), à deux pas du chemin du philosophe bordé de cerisiers. Un premier émerveillement.

Le second viendra une fois le déjeuner dans un restaurant traditionnel consommé avec le plus célèbre de tous les temples Japonais : le somptueux Pavillon d'Or (Kinkaku-ji), dont la splendeur n'a d'égal que son reflet dans l'étang où il se mire. La visite se terminera avec le jardin sec du temple Ryoan-ji, un moment de recueillement devant les quinze pierres de ce jardin zen.

Ruelles et échoppes d'artisans, atmosphère d'un Japon oublié vous accompagneront tout au long de la journée.

Dîner libre.

Jour 13 : VISITES DE UJI ET DE nara EN BUS PRIVÉ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journée en bus privé pour découvrir les trésors des environs de Kyoto. Uji, capitale du thé, possède l'un des plus beaux sites du Japon : le Pavillon du Phénix, construit en 1052 par Fujiwara no Yorimichi, dont la famille régna sur le Japon durant quatre siècles, entre 800 et 1200 environ. Bâti en l'honneur du Bouddha Amida, dieu bouddhique de la terre pure de la béatitude, le jardin est représentatif de cette obédience de la Terre Pure, très en faveur à cette époque. Surmonté de deux phénix, le Pavillon est unique dans son style, le petit musée attenant est un véritable bijou, la grâce des statues de musiciens qui accompagnent Amida est stupéfiante.

Après déjeuner, Nara, ancienne capitale du Japon au VIII° siècle où fut introduit le bouddhisme dans le pays. Le Todai-ji, plus vaste bâtiment en bois du monde, qui contient un Bouddha géant, est là pour le rappeler. Après cette visite la promenade dans le parc et dans la forêt vers le sanctuaire des glycines, Kasuga Taisha, vous permettra d'approcher les daims en liberté. Ce sanctuaire, célèbre pour ses magnifiques lanternes, est le mausolée de la famille Fujiwara, celle-là même qui a bâti le Byodo-in.

Retour à Kyoto en fin d'après-midi. Dîner libre.

Jour 14 : Fin de séjour, retour vers le pays d'origine en transports publics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transfert accompagné en train ou limousine bus (env. 75 min) vers l'aéroport d'Osaka International. Aide à l'embarquement. Vol de retour.

Arrivée le même jour en milieu d'après-midi à Paris - Charles de Gaulle.

 

Bon retour en Europe. Sayonara.